Saint-Nazaire n°3 français !

C’est un des leaders mondiaux de l’audit qui le dit. Le bassin nazairien attire.

Le Baromètre EY sur l’attractivité industrielle de la France rapporte que Saint-Nazaire arrive troisième au niveau national. Vitré est à la première place devant Cherbourg.

La zone d’emploi de Saint-Nazaire comptait 106 392 emplois en 2008. Et 6 610 nouveaux s’y sont ajoutés entre 2009 et 2017, soit 3,09 % des emplois industriels créés en France sur cette même période. Ce type d’emplois est même surreprésenté dans et autour de la ville de plus 681 % par rapport à la moyenne française.

Selon EY, les groupes industriels créateurs de ces emplois sont Airbus et l’éolien offshore. L’industrie navale ne doit pas être loin derrière. EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit.

Retrouvez l’article : https://nantes.maville.com/actu/actudet_-attractivite-industrielle.-saint-nazaire-n-3-francais_fil-3583364_actu.Htm

MG TRANSACTION RECRUTE

Agent commercial en immobilier professionnel
Vous évoluerez en totale autonomie sur votre secteur (44).
Statut : Agent Commercial avec une rémunération attractive – Formation et accompagnement assurés.

Merci d’adresser votre candidature par mail : l.moysan@mgtransaction.fr
ou nous contacter au 02 40 24 18 18

Economie : ouvrir un commerce Ephémère

A l’approche des fêtes de fin d’année, l’ouverture d’un commerce éphémère est une idée d’autant plus séduisante que ce type de boutique est plébiscitée par les consommateurs, surtout dans les centres-villes. Elle nécessite toutefois des obligations juridiques et une stratégie marketing.

Autrement appelé pop-up store, ce concept permet tout à la fois, de mener une activité saisonnière, de tester un concept, une nouvelle marque, écouler des stocks ou bien lancer un nouveau produit, par l’évènementiel, dans une durée forcément limitée. C’est ainsi que l’on en compte plus de 400 en France et que la plupart des centres commerciaux ont adapté leurs retails park pour leur consacrer des espaces dédiés, pour lesquels, il faut désormais figurer sur une liste d’attente pour y avoir accès.En centre-ville, les commerces éphémères sont sollicités par les habitants eux-mêmes, où les boutiques traditionnelles sont en déclin. 1 français sur 2 classe même ce type de commerce dans le top 3 des lieux commerciaux attendus, pour venir le fréquenter régulièrement.

S’immatriculer

Ouvrir un pop-up store est apparenté à la création d’une entreprise commerciale. Elle est donc soumise à une inscription au Registre du Commerce et des Sociétés, un mois avant son ouverture et au plus tard, 15 jours après le début de toute activité. Si l’entrepreneur possède déjà un commerce immatriculé, le Législateur considère la nouvelle activité temporaire comme relevant d’un établissement secondaire, pour lequel, une inscription complémentaire au RCS est nécessaire.

Le respect de ce formalisme est d’autant plus important que l’Etat a accru les contrôles en direction des boutiques temporaires et peut sanctionner l’absence d’immatriculation par une amende de 4500 euros et une peine d’emprisonnement de 6 mois.

Du bail au local

Pour assurer le succès de sa boutique éphémère, le coeur de ville est le plus propice à la réussite. Un bail de courte durée est conseillé, dont la durée ne peut excéder 3 ans. Il libère l’occupant du droit de renouvellement à condition de bien l’exprimer dans le document juridique. Une convention d’occupation précaire est possible si elle n’est pas encadrée par une notion de durée. Elle doit être réputée justifiée, sincère et légitime (caractère discontinu et temporaire de l’occupation), moyennant le paiement d’un loyer. Enfin, il convient d’assurer le local.

Plus d’informations : https://www.breizh-info.com/2018/10/08/103510/economie-ouvrir-un-commerce-ephemere-mode-demploi

 

 

AVIS AUX PROPRIETAIRES DE LOCAUX VIDES !

Une nouvelle taxe arrive. Seront concernés par cette nouvelle taxe les locaux commerciaux ou les bureaux vides depuis au moins deux ans, au 1er janvier de l’année fiscale sur Saint-Nazaire.

Chaque année, la ville communiquera donc aux impôts la liste des adresses concernées, soit 48 exactement pour 2016.

Les taux de taxation iront croissant au fil du temps : 10 % de la valeur locative la première année, 15 % la seconde, 20 % la troisième. L’objectif est d’inciter les propriétaires à remettre sur le marché ces cellules vides.

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-nazaire-44600/la-taxe-ramenera-t-elle-les-magasins-en-ville-5427283

VENDU !

Suite à un changement de propriétaire, la brasserie Pizzeria la STADA DOS, devient le LE BISTROT DU GRAND PAVOIT. Monsieur LUDOVIC ROQUET, nouveau gérant, vous attends pour dévouvrir sa nouvelle carte

 

Le Bistrot Grand Pavois

11 place de la Rampe

44600 Saint-Nazaire